iDorian
spliff

Le café à la weed débarque à Los Angeles

Dans les années 2000, le ‘coffee pot’ faisait référence au contenant d’un café moulu fraîchement préparé. Dans une dizaine d’années, la même expression prendra un tout autre sens, pour signifier un cappucino aromatisé à la weed. C’est d’ailleurs déjà une réalité aux Etats-Unis, dans certains cafés de la côte Ouest. 

Fast Company s’est récemment intéressé au mouvement « Wake & Bake« , qui remplace le spliff matinal quotidien des fumeurs de marijuana par une sélection de café infusé à la weed. C’est par exemple le cas de Compelling and Rich, qui propose un breuvage conditionné à l’herbe. Mais même si la fragrance se rapproche parfaitement de l’originale, celle-ci n’aura pas les mêmes effets, et vous resterez clair quoiqu’il en soit. Ceci s’explique par le fait que les grains sont simplement exposés à des vapeurs spécifiques (« légèrement fumées à la fleur de cannabis », selon la fiche technique), pour recréer l’arôme désiré.

En effet, même si l’usage du cannabis a été dépénalisé en Californie (pour usage médical uniquement, rappelons-le), le café co-dessus ne contient absolument aucune trace de THC, et n’entraînera donc aucun effet secondaire, sinon ceux de la caféine.

C’est une toute autre histoire à Washington, où les torréfacteurs jouissent d’une liberté totale quant à ce qu’ils choisissent d’ajouter dans leur décoctions. Fairwinds Manufacturing, par exemple, vend une sélection de capsules Keurig, arborant l’étiquette « Cannabis Infused Coffee », pour ceux en manque d’énergie (et pas que). La différence fondamentale étant que ce caoua va vous mettre une race, du fait de la préparation.

Torréfier du café en ajoutant du cannabis n’est pourtant pas chose aisée – la technicité et la charge de travail étant assez élevées, afin que l’huile issue du cannabis ne ruine pas l’arôme – ce qui explique le prix exorbitant d’une capsule, fixé à 10$.

Si vous n’avez pas la chance d’aller à Los Angeles ou Washington d’ici peu, TheWeedBlog (ça ne s’invente pas) propose un tutoriel détaillé pour réaliser du « Marijuana Coffee » maison. Et si vous n’êtes vraiment pas partant, il ne vous reste plus qu’à apprendre à prédire la météo avec votre tasse de café !

 

 

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.