iDorian
Domptez votre œil de lynx : objectif zéro faute !

Domptez votre œil de lynx : objectif zéro faute !

L’écriture sur Internet ne doit pas laisser en reste les règles de grammaire et autres exceptions orthographiques. Sur un blog comme ailleurs, si vous faites trop de fautes en ligne, vos lecteurs vont se lasser. Petits conseils à suivre pour qu’ils évitent de prendre la poudre d’escampette…

L’écriture en ligne est instantanée, on peut avoir fini l’écriture d’un texte à 09h02 et le mettre en ligne à 09h03. Cet instantané est tentant. On peut connecter ses idées au reste de monde et avoir de potentiels retours la minute suivante. Cette suppression de distances fait que de nombreux blogueurs en oublient une précieuse étape : la relecture pour enlever toutes les fautes de français. C’est une raison pour lesquelles les gens n’aiment pas lire sur internet.

Personnellement, c’est aussi une des raisons pour lesquelles je me détourne de certains blogs : s’il y a deux ou trois fautes, passe encore, mais s’il y en a une erreur par paragraphe, je mets en doute le soin pris par l’auteur à la relecture, donc à l’écriture de ses articles ! Je ne suis pas le seul à avoir cette attitude : sur Internet comme ailleurs, l’orthographe est souvent considéré comme le premier critère pour juger quelqu’un qu’on ne connaît pas et avec qui on a des échanges écrits. On remet en doute le soin que l’auteur a pris pour s’adresser à nous, ou pire, on remet en doute son intelligence !

Nous ne sommes pas tous égaux face aux fautes, c’est notamment une histoire de mémoire visuelle. Ceux qui ont une bonne mémoire visuelle sauront d’instinct ce qui est juste ou ne l’est pas. Par exemple s’ils lisent ortographe, ils sauront intuitivement que le mot cloche. Mais même eux doivent faire attention et se poser les questions face aux nombreuses irrégularités de notre langue…

Chers amis blogueurs, voyons aujourd’hui les techniques qui peuvent vous aider à remédier à ce problème :

  • Si vous n’êtes pas sûr de vous, préférez des phrases courtes, plus faciles à relire
  • Écrivez vos articles sur une interface avec correcteur automatique (Worpress, Word…). Mais ne pensez pas qu’elle voit toutes les fautes, les machines corrigent très bien les coquilles et autres erreurs grammaticales de base, mais elle ne peuvent pas (encore) remplacer l’œil humain et laissent passer beaucoup d’erreurs qui influent sur le sens !

La relecture finale

  • Procédez à une relecture finale une fois que vous avez fini l’écriture de contenu et la relecture concernant le fond
  • Soyez sûr de ne pas être interrompu pendant cette phase de relecture finale (e-mails, twitter, téléphone…) et si possible, faites-le quand votre esprit est frais et détendu, le matin pour moi par exemple.
  • Dans cette phase, soyez uniquement centré sur la détection de fautes
  • Analysez chaque phrase, une à une. Si vous avez peur de vous laissez distraire par le sens, commencez par le dernier paragraphe et remontez votre article à l’envers !
  • Relisez plusieurs fois en fonction des erreurs que vous faites souvent (une relecture pour les verbes, une pour les accords de participe passé, une pour les mots à orthographe compliqué, …)
  • Lisez à haute voix pour vérifier si votre phrase « sonne » bien
  • Ne modifiez pas une partie de votre texte au dernier moment, où alors relisez l’ensemble du paragraphe concerné

Dans un dernier temps

  • Pensez également à la ponctuation et à la mise en forme
  • Et si besoin, n’hésitez pas à replonger dans un Bescherelle

Avec un peu d’expérience, vous serez habitué à vos erreurs fréquentes et vous les détecterez plus rapidement… Si vous y prêtez attention, vous trouverez vos propres « trucs » pour vous améliorer.
Pour ma part, je suis plutôt chanceux : je fais habituellement peu de fautes, mais je procède tout de même au moins à trois relectures, une à la fin de l’écriture de l’article, et deux ultérieurement. L’ultime relecture, je la commence par la fin. J’espère ainsi ne laisser aucune chance à l’étourderie !

Pour ceux qui veulent aller plus loin, quelques coups de pouce en ligne:

– Dictionnaire en ligne : j’utilise celui de TV5 Monde, concis et efficace, avec une petite section difficulté orthographique très bien faite : dictionnaire.tv5.org/

– Chez le Journal du Net, dossier spécial: les fautes et pièges orthographiques courants et les tuyaux pour les éviter

Et vous, quels sont vos secrets pour écrire vos articles de blog sans faute ? Avez-vous des techniques ou des astuces mnémotechniques qui marchent à tous les coups ? N’hésitez pas à partager vos petits trucs dans les commentaires !

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

  • @fabiriccardi

    On peut aussi faire appel à un relecteur-correcteur professionnel. En plus de l’orthographe, la grammaire et la conjugaison, il saura vérifier la typographie, la syntaxe, le vocabulaire et la ponctuation, voire vous aider à reformuler vos idées. Croyez-moi, il s’agit d’un vrai métier, et il n’a rien de facile !