iDorian
League of Legends, le renouveau du Free To Play

League of Legends, le renouveau du Free To Play

S’il n’y a pas eu d’articles depuis (trop) longtemps, c’est que iDorian s’est trouvé une nouvelle copine. Oui, oui, quelqu’un qui vous prend tout votre temps, vous dicte votre conduite et vous fait passer des nuits de folie.

Ne soyez pas déçues, les filles ! Cette copine-là ne fait malheureusement pas le ménage, et ni la vaisselle d’ailleurs, faut pas non plus rêver…. Vous voulez savoir qui c’est ? Bon, ben je vais vous le dire, elle s’appelle «  League Of Legends » et c’est un MOBA.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que ce n’est pas l’illustre iDorian qui rédige aujourd’hui, mais la magistrale Heygie ! J’ai finalement réussi à déloger le geek de son trône, et j’enfile fièrement, pour un article (et plus si affinité) l’habit de blogueuse, en espérant être à la hauteur !

Revenons donc à League of Legends : ce jeu est tout simplement une petite merveille. Je pourrais par exemple vous annoncer qu’il a été élu aux Golden Joystick Awards, mais ça ne vous dirait pas forcément grand-chose (pour vous résumer le truc, c’est un prix qui récompense les jeux vidéos et c’est League of Legends, aka LoL pour les intimes, qui a été élu le meilleur dans la catégorie jeu online). Je pourrais aussi vous dire que deux des concepteurs de Warcraft III ont bossé dessus,  que ce jeu se veut comme un fils spirituel de DotA… Et voilà, le décor est planté (et quel décor !).

League of Legends : EvelynnPour ce qui est du principe du jeu, vous incarnez un champion (il y en a pour tous les goûts, de la nana à gros seins si vous êtes un peu pervers au gros tank pas beau et vraiment pas sexy en passant par les petits mignons), votre mission étant de détruire la base ennemie. Naturellement, vous jouez avec d’autres joueurs (le principe du MMO), et contre d’autres joueurs, sinon ce serait un peu facile.

Pour atteindre votre but (à savoir annihilation de la base, je rappelle pour ceux qui ne suivent pas), vous devez détruire les tourelles qui se dressent sur votre chemin. Tourelles qui font des dégâts bien sûr, histoire d’avoir un peu de challenge. Pour être vraiment tranquille, avancer comme il faut et protéger son petit coin de territoire, il faut aussi et surtout tuer les champions ennemis, et ce de préférence  en utilisant les coups les plus fourbes et déloyaux possibles : à titre d’exemple je vous citerai les très sympathiques « je te prends en 3 contre 1 » connu sous le nom de « gank », et « je me cache dans les buissons et je te prends par derrière » connu sous le nom de « coup de la pute ».

Une fois l’adversaire expédié chez ses ancêtres, vous gagnez de l’argent (et oui, c’est aussi un jeu de rats), et vous achetez de l’équipement, du « stuff » comme on dit, pour encore plus envoyer le pâté (et terrasser l’autre encore plus vite dès qu’il aura re-pop, et ainsi de suite…).

League of Legends : NunuEt là, si vous gérez un tant soit peu, il est possible que cela éveille l’instinct le plus primitif chez l’autre, le même pourtant qui il y a à peine quelques dizaines de minutes vous gratifiait d’un « GLHF » (Good Luck Have Fun), et le jeu alors peut se transformer progressivement en un véritable champ de batailles verbales (avec un florilège de petits mots doux du genre  « fucking noob, learn to play, what the fuck, shut the fuck up », le tout en abréviations pour se la jouer pgm).

Il est alors important de se souvenir que vous êtes en équipe, et donc en plus de la difficulté d’avoir une équipe équilibrée en termes de champions (tanks, DPS, soutien, et autres…), vous devez, si  vous le pouvez, et si vous en avez envie, parce que parfois vous tombez sur des types vraiment **** (hé oui, il y a un système de censure multilingue dans le chat du jeu) , essayer de maintenir une bonne ambiance dans votre équipe, parce que sinon, la défaite est presque assurée… Le mieux restant de jouer avec des amis si vous en avez et que vous n’êtes pas un geek totalement asocial, ce qui vous promet alors de folles soirées via skype, mumble, ts ou que sais-je.

Voilà pour la théorie, maintenant il ne vous reste qu’à passer à la pratique, en espérant que cet article vous ait donné envie de jouer (ne serait-ce que pour les filles à gros seins, allez quoi !). D’ailleurs si c’est le cas vous pouvez me faire signe que je vous parraine (c’est toujours ça de pris, et ça se passe sur Twitter), et puis qui sait on pourra peut-être jouer ensemble ? GL&HF ! (Ceci est une interro surprise, avez-vous lu attentivement ?)

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

  • Yay! Mon coloc et moi on passe nos soirées sur ce jeu ^^ (enfin surtout lui ces derniers temps) Mon pseudo IG: M3PHISTOS

  • TwoGrey

    Le meilleur F2P auquel j’ai pu jouer ces dernières années : vraiment addictif, polyvalent (en terme de champions), instinctif, que du bon quoi !

  • Okay, maintenant je peux le dire : ça pète. Merci à vous deux (iDorian et Heygie !)

  • Frespic

    Très bon jeu, étant petit je jouais à DotA, LoL ( League of Legends ) est en tout point comme DotA mais disons… un DotA Version 2011 :’)

  • Pingback: League of Legends : une avalanche d’Easter Eggs dévoilés sur Reddit()