iDorian
Si les géants du net étaient des gens…

Si les géants du net étaient des gens…

Quotidiennement, les internautes ont désormais pris l’habitude de passer inévitablement par une flopée de sites internet, des webwares ou des plateformes. Quoi qu’on en dise, chaque géant du net recèle un profil utilisateur bien particulier…

Dans une société actuelle ou tout doit être rangé dans des cases/castes bien définies, la sphère virtuelle d’Internet n’est elle non plus pas épargnée par ce fléau. Des flots de statistiques défilent de manière horaire, pour tenter de prouver qui est qui, qui fait quoi ou qui est supérieur à qui.

Qui se cache derrière les smartphones ?Il y a quelques jours, le blog C-Section Comics a publié une illustration assez fidèle représentant de manière caricaturale les utilisateurs de smartphones, en insistant sur la façon dont ils se perçoivent entre eux.

Bien qu’à dominante humoristique, la planche est pourtant criante de vérité et dénote avec brio le fait que la loi de l’offre et de la demande tant à couvrir tant est plus toutes les couches de la société.

De la même manière, une illustration a fait son apparition à propos géants du net, et de qui se cache derrière. Très savamment intitulé « If websites were people » (littéralement « si les sites internet étaient des gens »), cette nouvelle caricature pointe du doigt les profils socio-psychologiques des internautes qui utilisent les services incontournables actuels.

Si les géants du net étaient des gens...

Facebook serait donc représenté par un « jeune » (je rajouterais « con », pour faire ton sur ton), tandis que Twitter prendrait la forme d’un jeune piailleur candide et sincère. Myspace quant à lui se définirait par un fondu de musique, tandis que Wikipédia se résumerait à un « premier de la classe » qui sait tout sur tout.

DeviantArt est symbolisé par une jeune graphiste, au look discutable, alors que Youtube (et là j’adhère à 100%) est représenté par un troll (qui passe ses journées à commenter des vidéos de manière profondément inutile, en se sentant protégé par son misérable écran et un pseudo-anonymat relatif à son pseudo). Et enfin Google serait un savant mélange d’étudiant/chercheur qui ne cesse d’innover et qui domine de manière assez méprisable le reste de ses confrères.

J’ai, en vain, cherché l’auteur de ce bijou, avec tous les outils à ma disposition. J’en profite cependant pour le remercier, et si toi, visiteur, tu l’as croisé sur la Toile, n’hésite pas à m’en faire part.

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

  • ZmK
  • twogrey

    La cravate multicolore du « Google man » casse tout le personnage !

  • C’est très bon !

  • J’adore la personnification des sites, elle est très criarde.

    « DeviantArt est symbolisé par une jeune graphiste, au look discutable »
    Je ne suis pas d’accord. Elle a son look a elle, justement, et a l’air de très bien l’assumer. Discutable pour toi peut-être, moi je trouve que c’est la plus jolie des 7 sites proposés (les autres ont des têtes de coincés, faux culs ou justes cons.. ou les trois).

  • Didier

    @Twogrey : Ce sont les couleurs Google. C’est un signe de corporatisme, comme les polos de Matt Cutts ;)