iDorian
WoW : pourquoi le patch 4.0.1 est instable ?

WoW : pourquoi le patch 4.0.1 est instable ?

Alors que la Blizzcon touche à sa fin et que la sortie de World of Warcraft : Cataclysm se rapproche à grand pas, Blizzard doit faire face à l’instabilité massive de sa dernière mise à jour : le patch 4.0.1 !

Que vous soyez un hardcore gamer ou simplement un casual, vous avez indubitablement effectué, comme la majorité de la communauté de World of Warcraft, la mise à jour majeure proposée par Blizzard, qui répond au doux nom du « patch 4.0.1 ». Après des longues heures de téléchargement, vous êtes tout excité à l’idée de redécouvrir le jeu mais il en va tout autrement : vous entrez malgrè vous dans un tout autre jeu : Bugs of Warcraft.

Une mise à jour inédite de part son ampleur

Avant de crier à l’arnaque et d’aller déverser votre haine sur les forums officiels, vous devez pourtant savoir une chose : cette mise à jour constitue le patch le plus complexe de l’histoire de World of Warcraft, le système permettant de jouer en streaming a demandé de toucher à la structure du moteur à 100% (ce qui explique en partie les 20Go de téléchargement). Même si de nombreux bugs sont de mise, il est néanmoins surprenant que le jeu fonctionne encore aussi bien après ce changement de structure jamais vu dans un MMORPG ! Aucun jeu actuel, comparable à World of Wacraft, ne permet de jouer en streaming à la dernière version en date avant la fin de l’installation.

L’effet de bord : la cause du problème

Une des raisons majeures pour laquelle de nombreux bugs sont présents résident dans l’effet de bord, bien connu des développeurs, quelque soit leur niveau. En informatique, une fonction est dite à effet de bord si elle modifie un état autre que sa valeur de retour. Par exemple, une fonction peut modifier une variable statique ou globale, modifier un ou plusieurs de ses arguments, écrire des données vers un écran ou un fichier ou lire des données provenant d’autres fonctions à effet de bord. Les effets de bord rendent souvent le comportement des programmes plus difficiles à comprendre.

Malgré l’expérience des développeurs de WoW, dont certains ont suivi le développement depuis le début, il est juste improbable de corriger une faille de cette ampleur en quelques jours. World of Warcraft possèdent des dizaines de milliers de lignes, et un bug qui survient à un moment précis peut-être causé par une ligne ou une variable qui n’a absolument aucun rapport avec lui. Comme vous avez pu le remarquer, les déconnexions interviennent principalement dans les zones instanciées, ou à travers des objets requérant une intéraction. Cependant, la solution ne réside pas nécessairement dans l’instanciation, mais bel et bien ailleurs : les tooltips.

Une rustine de fortune

Pour pallier au problème actuel, les développeurs ont récemment invité les joueurs à désactiver les tooltips (les bulles d’information) au moyen d’une macro en jeu. Vous pouvez donc créer une macro dédiée pour les désactiver :

/script GameTooltip.Temphide = function() GameTooltip:Hide() end; GameTooltip:SetScript(« OnShow », GameTooltip.Temphide);

Et naturellement, une seconde macro pour les réactiver :

/script GameTooltip:SetScript(« OnShow », GameTooltip.Show);

Pour ma part, j’ai opté pour une macro un peu plus tordue, qui désactive les tooltips sauf si la touche majuscule est maintenue (ce qui peut se révéler très utile)

/script GameTooltip.Temphide = function() if IsShiftKeyDown() then GameTooltip:Show() else GameTooltip:Hide() end; end; GameTooltip:SetScript(« OnShow », GameTooltip.Temphide);

En outre, vous pouvez également régler l’option « rayons du soleil » sur faible dans les options vidéo mais également désactiver le curseur matériel dans les options vidéo avancées. De plus, évitez au maximum d’utiliser vos add-ons habituels : eux-mêmes utilisent l’U.I. du jeu, qui est pour le moment instable, je vous laisse imaginer la suite…

Hurler ne sert à rien, lisez plutôt les C.G.U.

La communauté française est bien connue pour ses caprices et ses flots de pleurs incessants lorsque quelque chose ne les satisfait pas. Cependant, il faut bien que vous soyez conscient d’une chose : vous ne payer pas pour un contenue de qualité, vous payez pour un accès à un ensemble de serveurs, via un client de données; et jusqu’à preuve du contraire, vous avez bien accès à l’ensemble des serveurs. Rien ne vous oblige d’ailleurs de continuer à payer si vous n’êtes plus satisfait du service, vous pouvez changer de jeu et mettre fin à votre compte sans plus tarder.

Le launcher va enfin la fermer !

Pour finir sur une touche positive, et pour vous prouver que même le launcher sait fermer sa gueule, sachez que les développeurs ont annoncé qu’à travers une prochaine mise à jour majeure, le bruit effectué au lancement du jeu (qui a probablement crevé des milliers de tympans) serait revu à la baisse. En attendant, n’oubliez pas de baisser le son avant de jouer à WoW !

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.