iDorian
Mulve : le nouveau Naspster anti-Hadopi

Mulve : le nouveau Naspster anti-Hadopi

Alors qu’Hadopi a déjà sévi en envoyant ses premiers e-mails d’avertissement, un nouveau logiciel voit le jour et crée le buzz en proposant une alternative efficace au P2P.

Mulve, un petit programme d’à peine 2 Mo, qui ne s’appuie pas sur une architecture Peer-to-Peer pour fonctionner. Par conséquent, les utilisateurs n’exposent pas leur adresse IP et ne rentrent pas dans une logique de partage de fichiers. Dans ces conditions, la collecte des adresses est impossible, et le téléchargement s’effectue sans risque.

Principalement orienté autour de la musique, les débits constatés dans Mulve sont particulièrement bons. Selon Torrentfreak, les transferts de fichiers exploitent très efficacement la bande-passante des internautes. Dans le genre, il sera sans doute difficile de faire mieux.

Concrètement, Mulve est un petit programme qui ne nécessite aucune installation. L’utilisateur doit juste récupérer le fichier .zip dans lequel il trouvera le programme (.exe) et un fichier texte expliquant comment donner pour soutenir le projet.

Pour écarter les suspicions sur la présence de virus ou autres vers, TorrentFreak a passé l’application au crible sur Virus Total. Résultat, sur 43 anti-virus, seuls 3 ont réagi. Ce qui laisse penser que ces alertes sont des faux positifs.

De plus, après avoir mené des tests pour tracer la provenance d’une douzaine de fichiers de musique, le site TorrentFreak a pu déterminer qu’ils étaient hébergés sur des serveurs connectés à un réseau social russe baptisé Vkontakte. Mais ce n’est probablement pas la seule source des 10 millions de titres auxquels les auteurs du logiciel prétendent donner accès.

Devant le buzz occasionné, le site officiel de Mulve est actuellement hors-ligne, et un message précise aux utilisateurs que tout devrait rentrer dans l’ordre d’ici quelques heures :

Hey guys, we apologize for the temporary delay. Our servers unfortunately could not cope with the amount of simultaneous downloads being done (of Mulve).  We are in the process of upgrading our current data plans.  This shouldn’t take longer than a few hours. After we are done downtime should become much less frequent.

Si vous ne pouvez pas patienter, vous pouvez toujours télécharger cette petit bombe via torrent, pour honorer une dernière fois le P2P !

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

  • ZmK

    http://www.freenews.fr/spip.php?article9018 :-)

    En creusant quelque peu, on s’aperçoit qu’un logiciel proposant exactement les mêmes fonctionnalités que Mulve existe déjà : sobrement intitulé Pirateapp, il est disponible en open source (MIT License) sur Google Code depuis début septembre ; Mulve s’appuie vraisemblablement dessus sans le citer. Les créateurs de Mulve ont cependant cru bon de fermer les sources de leur logiciel, de cacher l’existence de Pirateapp et de Vkontakte.ru, et de rajouter des publicités au soft. Avec un buzz soigneusement orchestré, leur logiciel a pourtant rencontré le succès grâce au « marketing anti-Hadopi » en France.

    On comprend difficilement en quoi un simple logiciel de téléchargement direct (comme il en existe déjà des centaines, ainsi que des annuaires de liens ou des forums consacrés) serait une solution anti-Hadopi ; il suffit que le site en question soit fermé, bloqué, saisi, etc. pour que la solution entière s’écroule, et accessoirement que les historiques de téléchargement tombent entre de mauvaises mains. C’est pour cela que les réseaux P2P sont nés, et qu’ils dépendent de moins en moins de serveurs centralisés pour fonctionner…