iDorian
Tout savoir sur le chat de Schrödinger

Tout savoir sur le chat de Schrödinger

Le paradoxe du chat de Schrödinger fut imaginé par le physicien autrichien Erwin Schrödinger en 1935. Il s’agit d’une expérience de pensée illustrant l’absurdité de ce qui sera plus tard nommé « l’interprétation de Copenhague » de la physique quantique lorsqu’elle est appliquée au monde « réel », peuplé d’objets macroscopiques.

Imaginons donc une boîte parfaitement scellée, de telle façon qu’aucune influence physique externe ne s’exerce à l’intérieur. Plaçons dans cette boîte un chat et un appareil capable de le tuer, muni d’un interrupteur réagissant à un événement quantique.

Dans la version originale, ledit événement était la désintégration d’un atome radioactif : une (mal-)chance pour qu’il se désintègre et tue le chat, une chance pour qu’il ne se désintègre pas. Schrödinger affirma qu’avec l’interprétation de Copenhague, le chat était dans une superposition d’états ; à la fois mort et vivant, et ce tant que la boîte n’était pas ouverte.

Lire la suite sur Omnilogie.fr

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.