iDorian
Le coup de barre de Twitter !

Le coup de barre de Twitter !

Bien que je m’insurge parfois contre les dérives des réseaux sociaux, j’ai néanmoins un petit faible pour Twitter, l’outil de micro-blogging qui talonne Facebook depuis plusieurs mois. Et à l’instar de son concurrent le plus féroce, Twitter lui aussi fait ses caprices : il ne faut pas trop le brusquer ! C’est ainsi qu’hier, vers […]

Bien que je m’insurge parfois contre les dérives des réseaux sociaux, j’ai néanmoins un petit faible pour Twitter, l’outil de micro-blogging qui talonne Facebook depuis plusieurs mois.

Et à l’instar de son concurrent le plus féroce, Twitter lui aussi fait ses caprices : il ne faut pas trop le brusquer !

C’est ainsi qu’hier, vers 04h00 du matin, le réseau social à l’oiseau bleu a tout simplement décidé de me péter entre les doigts, en prétextant un trop grand nombre de tweets en transit, comme vous pouvez le constater sur la capture d’écran ci-dessous (que j’ai réalisé) :

Le coup de barre de Twitter

J’entends déjà ça et là « mais quel est le but de ce billet ? »… et je répondrai volontiers : aucun, si ce n’est un clin d’œil à l’informatique de nos jours. Même les plus puissants serveurs, même les sites les plus célèbres, et même les codes les plus rodés ont parfois un coup de barre. Et j’aime cet anthropomorphisme, j’aime à penser que parfois, tous ces éléments en ont ras-le-bol, tout comme nous, et décident de se mettre en grève !

Pour aller plus loin : n’hésitez pas à consulter l’article de Diane Bourque, qui explique pas-à-pas comment se servir de Twitter. Après cette lecture, vous n’hésiterez plus à franchir le pas !

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter, via #iD0rian !

L'auteur : iDorian

Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

  • Merci Dorian d’inviter les gens à partager ma présentation Twitter. Go Twitter Go. Diane

  • @Diane : Mais je t’en prie Diane. J’aime beaucoup tes articles à propos des réseaux sociaux, continue comme ça !